Anticiper, c’est perdre du temps pour en gagner !

By 29 novembre 2017Actualité

L’autre jour, j’ai décidé d’emmener mes petits de 3 ans et 14 mois assister à un spectacle de Guignol.

Et encore une fois, j’ai vérifié les bienfaits de l’anticipation.

Je résume :

Spectacle à 16h, environ 20mn de bus et des petits qui sont habitués à faire de grosses siestes. Départ prévu vers 15h30.

Je sais que si je les réveille trop tôt, ils seront grognons et tout sera très compliqué. Donc j’anticipe :

Déjeuner à 12h pétante pour les deux. Cela signifie avoir préparé le déjeuner un peu plus tôt que d’habitude et donc une matinée plus courte.

1er avantage : Comme les petits n’ont pas attendu le déjeuner, ils n’étaient pas énervés et ont mangé tranquillement ce que je leur avais préparé.

Hop au lit à 12h30 après une petite histoire

14h30, je commence à faire du bruit dans l’appartement pour amorcer le réveil.

Et voilà que mon trois ans réclame son goûter ! 14h45, c’est un peu tôt mais bon, une petite avance permettra de partir tranquillement.

Le temps de goûter, de jouer un peu, d’enfiler une chaussette puis l’autre, de changer une couche, de courir après ma 14 mois qui veut jouer à cache-cache et il est déjà 15h20 !

Vite le temps d’enfiler les petits manteaux, de caser ma princesse dans la poussette et c’est parti !

Nous avons eu le bus tout de suite et sommes arrivés tranquillement au Guignol, en avance juste comme il faut pour être bien placés.

Et j’ai pu profiter sereinement du bonheur de voir les petits rire avec Guignol, se cacher les yeux quand l’ogre apparaît et battre des mains à la fin du spectacle des étoiles dans les yeux.

2ème avantage : vivre le moment présent tranquillement sans stress et savourer le bonheur d’être ensemble.

ANTICIPER, c’est aussi d’actualité avec les courses de Noël qui approchent ! Comment tout caser entre le boulot, les activités personnelles…?

Ce matin, réveil avec bouffées de stress : ma to do List professionnelle et privée est pleine à craquer ! Je n’y arriverai jamais !

Alors là aussi, touche pause et anticipation :

Je me pose, prend mon agenda et ma to do List. Je prends le temps de placer tout ce que j’ai à faire dans mon agenda, en commençant par mes priorités.

Je dis bien TOUT y compris mes heures de sport, elles font aussi partie de mes priorités.

1er avantage : je me rends compte que finalement, j’arrive à caser beaucoup plus de choses que prévu et même qu’il me restera un peu de temps libre pour les imprévus.

2ème avantage, je démarre ma semaine sereinement, le petit hamster qui ressasse sans cesse dans ma tête tout ce que je dois faire, ne tourne plus sans fin dans sa roue. Je peux répondre sans agressivité aux différentes sollicitations.

Les conditions pour que cela marche :

  1. Accepter de se poser
  2. Prendre le temps de faire le tri dans ses priorités
  3. Tout noter dans son agenda sans faire d’autocensure
  4. Noter les avantages que j’attends de cette anticipation
  5. Repérer et déguster sans modération les avantages que j’en ai tiré

Reste ensuite à savoir dire non, à résister à l’envie de faire plaisir, de se faire plaisir, et cela c’est une autre histoire !

A suivre dans les formations AMC Ressources!

Anne-Malouine Corbin

 

Leave a Reply